Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Aménagement > Carrefour du Week-End : aménagements en vue

Carrefour du Week-End : aménagements en vue

Publié le dimanche 12 mars 2017


Les travaux tant atrendus du carrefour Avenue de la Gare- Avenue Jean Bérenguier (à hauteur de la brasserie « Le Week-End »), vont être lancés durant la première quinzaine d’avril. Objectif : y sécuriser les déplacements, ceux des véhicules motorisés, mais aussi et surtout ceux des piétons et cyclistes. Plusieurs aménagements sont prévus : création d’ilôts séparateurs, suppression des places de stationnement devant le commerce, modifications des stationnements automobiles et des passages piétons afin d’assurer la continuité des déplacements à pied...


Un secteur contraint concerné par de multiples usages


Secteur sensible et contraint par l’emprise de la voie ferrée, ce carrefour concentre plusieurs problèmes liés à ses différents usages : proximité de la gare SNCF, flux des clients et des fournisseurs de ce commerce « historique » du village, débouchés de l’avenue de la Gare et de la rue de Mourival, attente des véhicules quand la barrière du passage à niveau est baissée... Les déplacements et le stationnement y sont entravés.


Ce projet est le fruit du travail de la commission urbanisme et travaux, mais fait également suite à de multiples rencontres sur le site avec les usagers du carrefour et a été conçu in fine par les services du Conseil départemental. L’avenue Jean-Bérenguier a en effet le statut de route départementale.


L’objectif poursuivi par la municipalité est de sécuriser les différents modes de déplacement et d’organiser de façon plus structurée les usages de la voirie à cet endroit. Des travaux avaient déjà été effectués ces dernières années : aménagement de places de stationnement sur l’avenue Jean-Bérenguier, création d’une voie piétonne de l’autre côté de la voie ferrée pour faciliter et sécuriser l’accès des piétons et cyclistes à la gare SNCF...

Répondre à cet article


  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?

Suivre les commentaires : RSS 2.0 | Atom