Vous êtes ici : Accueil > Vivre > Les grands projets > La station d’épuration intercommunale > La future station d’épuration intercommunale implantée à Couffouleux

La future station d’épuration intercommunale implantée à Couffouleux


Afin de décider du site d’implantation de la station d'épuration le plus opportun, le bureau d’études Scherz’eau Conseil, a été chargé en mars 2014, en tant qu'assistant à la maîtrise d'ouvrage, d’apporter son expertise aux deux collectivités. Plusieurs critères ont été retenus pour décider du meilleur emplacement : la maîtrise foncière du terrain, son accessibilité, les caractéristiques du sol et du sous-sol, la liaison avec le réseau d’assainissement existant, la cohérence avec la règlementation de l'urbanisme, la consommation de l'espace naturel, la proximité avec des habitations... Le document téléchargeable ci-dessous synthétise les modalités du choix.




Au total, six sites ont été étudiés sur les deux communes : le site qui présente le meilleur compromis économique, de disponibilité et d'acceptabilité, et qui a donc été validé lors d’un conseil municipal commun entre les communes de Rabastens et de Couffouleux le 29 septembre dernier, est celui de la station d’épuration actuelle de Couffouleux. « Lors d'une première étude, réalisée en 20, aucun site de Couffouleux n'avait été étudié, rappelle Olivier Damez. La municipalité de Rabastens souhaitait que la station soit construite sur son territoire communal. » Or, dans le classement réalisé en 2014, qui intégrait les secteurs que les élus de Couffouleux avaient pris soin de réserver dans le cadre du nouveau Plan local d'urbanisme, l'emplacement actuel de la station d'épuration se détache nettement sur tous les autres.


Le futur équipement sera dimensionné pour 8000 usagers sur les deux communes, et sa capacité pourra être doublée sur place. Le chantier se déroulant sur le territoire de sa commune, la mairie de Couffouleux sera coordonnatrice de la maîtrise d'ouvrage. Le choix des entreprises devrait avoir lieu en avril 2015 pour un début de travaux en mai 2015.